15 - 12 - 2017

La java de vie libre

Quand on fait la java le sam’di à vie libre

Ça swingue comme à Longpont

On s’y plait on y va, pas besoin d’beaujolais

Quand on est de Nozay

C’est peut-être pas la vraie de vraie,

La java de vie libre

Pourtant elle nous fait vivre

Quand on y est invité, même si on doit payer

On y va sans problèmes

On rigole et on danse comme à Saint Paul de Vence

On y reste sans dilemmes

C’est peut être pas la vraie de vraie,

La java de vie libre

On n’y fini pas ivre

Quand on fait la java le sam’di à vie libre

Ca swingue comme à Linas

Quand arrivent les nanas, quand on est au complet

On décerne les oscars

C’est peut être pas les vraies de vraie

Les nanas de vie libre

Elles n’y sont jamais ivres

Quand on fait la java le sam’di à vie libre

On y reste très tard

Quand on nous sort de là, c’est à coup de balais

A grands coups d’au revoir

Et on sait à midi

Si l’on est à Lardy ou on Californie

Quand on fait la java le sam’di

Ça swingue comme à longju

On s’y plait, on y va, on y boit que du jus

Fini la tête de bois

C’est peut être pas la vraie de vraie

La java de vie libre

Pourtant elle nous fait vivre

Elle est teintée de blues et de jazz et de rock

C’est une java quand même

Quand on est dix ou douze, qu’ les verres n’sont pas des Bocks

Il n’y a pas de problèmes

C’est peut être pas la vraie de vraie

La java de vie libre

Pourtant elle nous fait vivre

Quand on fait la java, le sam’di 9 Avril

C’est une java quand même

On s’y plait, on y est; pas besoin de beaujolais

Oui c’est elle qui nous plait

Si ç’est elle la vraie de vraie

La java de vie libre

Et l’on n’en sort pas ivre..
Très longue vie libre à tous les vilibrius...
Auteur : Rémy